Quelles sont les formalités nécessaires pour assurer une voiture ?

assurance auto

Si vous venez d’acquérir une nouvelle voiture, notez que l’assurance auto est obligatoire. En tant que conducteur, vous devez prendre à minima une assurance responsabilité civile représentée par l’assurance au tiers. Toutefois, l’établissement du contrat d’assurance nécessite certaines démarches administratives. Un défaut de l’une de ces pièces risque certainement de vous empêcher d’obtenir une assurance automobile. Pour faciliter vos formalités, découvrez quels sont les documents essentiels à fournir à la compagnie d’assurance pour être en règle.

La fiche d’identification

La fiche d’identification (FIV) est un document essentiel qui permet de reconnaître un véhicule lorsque celui-ci n’a pas encore de certificat d’immatriculation (autrefois connu sous le nom de carte grise). Il s’agit d’un document officiel délivré par le Ministère de l’Intérieur et contenant les renseignements techniques de la voiture. Sa fonction consiste à faciliter les différentes procédures administratives, notamment en cas de vol ou de perte de votre certificat d’immatriculation. C’est donc la FIV qui vous permettra d’obtenir le certificat d’immatriculation. La recherche de ce document constitue la première étape cruciale de toute démarche pour s’assurer. L’obtention de la fiche d’identification a lieu à la mairie de votre département ou à la préfecture proche de votre lieu de résidence (notons que certaines préfectures ne sont plus en charge de ces formalités). Vous pouvez également vous rendre au service d’enregistrement de la préfecture de police. Le propriétaire de la voiture est le seul à pouvoir faire une demande de fiche d’identification. Cependant, à titre exceptionnel, il peut mandater cette formalité à un tiers. Si vous recherchez un prestataire automobile qualifié pour vos formalités, contactez lolivier.fr.

Le certificat d’immatriculation

Le second document nécessaire au moment de la souscription d’une assurance auto est le certificat d’immatriculation de votre voiture. Pour rouler librement, votre véhicule doit nécessairement être immatriculé. Le certificat d’immatriculation prouve que votre véhicule a été effectivement immatriculé à la préfecture et que vous êtes en droit de le conduire. Ce document très important est obligatoire pour tout véhicule moteur en circulation sur les voies publiques en France. La compagnie d’assurance vous le demandera systématiquement pour y inscrire le numéro d’immatriculation de votre véhicule. De plus, c’est dans ce document que l’on indique la marque, la puissance fiscale, le modèle, la date de mise en circulation ainsi que la dernière visite technique de la voiture. Ces caractéristiques sont fondamentales pour votre assureur, car cela l’aidera à définir le montant de votre prime d’assurance. En raison de l’importance du document, son obtention est désormais facilitée. Vous pouvez faire la demande en ligne auprès de l’ANTS ou d’un organisme agréé.

Le permis de conduire

Pièce justificative obligatoire, le permis de conduire est une preuve de la légitimité du conducteur à prendre le volant. Il est donc impératif de posséder un permis de conduire valable pour assurer son véhicule. Votre assureur vous demandera un justificatif de ce document pour vérifier si vous êtes autorisé ou non à conduire. Cela servira aussi à connaître la date d’obtention de votre permis de conduire ainsi que votre niveau d’expérience en conduite. Cette information est utile pour fixer le montant de la prime. Les années d’expérience au volant constituent un critère important du fait de la notion de risque plus élevé chez les débutants. Ainsi, une surprime pouvant atteindre les 100 % est souvent appliquée par rapport au tarif d’une assurance conventionnelle afin de combler le risque élevé de sinistralité. Un jeune conducteur ayant obtenu son permis depuis moins de 3 ans par exemple paiera plus cher qu’un conducteur expérimenté. De plus, il s’en va sans dire que votre carte d’identité est également à fournir à l’assureur.

Le relevé d’informations d’assurance

Le relevé d’informations fait partie des autres formalités à effectuer lors de l’adhésion auprès d’un assureur. Il s’agit d’un document important qui retrace les antécédents de conduite ou l’historique des 5 dernières années du conducteur. Il est alors possible de voir les sinistres qui ont eu lieu, les responsabilités de l’utilisateur durant chaque accident ainsi que ses bonus-malus. C’est également en analysant le relevé d’informations que la compagnie d’assurance automobile est en mesure d’évaluer le niveau de risque du conducteur. Plus votre malus est élevé et plus le montant de l’assurance sera important. Il est formellement interdit de faire de fausses déclarations, car cela constituerait une fraude qui peut entraîner la nullité immédiate du contrat d’assurance. De plus, selon la gravité de la tricherie, une annulation d’indemnisation et des garanties pourraient être applicables. Vous pouvez faire la demande de votre relevé d’informations auprès de votre précédent assureur. En cas de changement de société d’assurance, votre nouvel assureur peut s’occuper lui-même des démarches pour l’obtention dudit document.


Comment avoir une fiche d’identification ?
Comment régler le parallélisme sur une voiture ?